Collections

Art ancien

Premier étage – petites et grandes galeries

Le fonds est essentiellement constitué de la collection des frères Cacault, François (1743-1805) le diplomate et Pierre (1744-1810) le peintre, achetée en 1810 par la Ville de Nantes, ainsi que de quelques œuvres envoyées par l'Etat. François Cacault, nantais à la longue carrière politique, fit de nombreux voyages (Naples, Florence, Rome, Gênes...) qui lui permirent d'acquérir un nombre conséquent d'œuvres constituant ainsi sa collection.

Cet homme d'une curiosité remarquable, porta son intérêt sur les Primitifs italiens (Daddi, Mariotto di Nardo) bien qu'ils aient été peu prisés à l'époque, expliquant ainsi la richesse du fonds italien du musée des Beaux-Arts de Nantes. La collection Cacault marque une préférence affirmée pour la peinture de la Péninsule du XIIIe au XVIIe siècle (Tura, Pérugin, Solario, Tintoret, Giordano). Un autre trait marquant de cette collection des frères Cacault tient au grand nombre de peintures dont le style s'inspire du Caravage : italiennes (Vitale, Maître de l'Annonce aux Bergers, Asseretto), françaises (Le Vielleur et Le Songe de saint Joseph de La Tour) et nordiques (Stomer).
Le Grand Siècle est quant à lui majoritairement représenté par des œuvres françaises de grand format (envois de l'Etat d'œuvres de Vouet, Champaigne, La Hyre) auxquelles font écho les compositions picturales de Rubens, Gentileschi et Vannini. L'art des écoles du Nord offre un intéressant panorama de la fin de la Renaissance (Bloemaert, Goltzius) aux élèves de Rembrandt (Flinck, Ovens) ainsi que de splendides natures mortes et paysages.
Le XVIIIe siècle est riche de quelques grands artistes comme Watteau (Arlequin empereur dans la Lune), Lancret (La Camargo dansant), Greuze (Le Guitariste), ou Pajou (portrait de Jean-Baptiste II Lemoyne). Enfin, les œuvres du Chevalier Volaire (Eruption du Vésuve et vue de Portici), de Pannini (Prédication d’une sibylle) et de Vernet illustrent le goût du siècle des Lumières pour les paysages.

Georges de La Tour. <br/>    Le Songe de saint Joseph, 1ère moitié du XVIIe siècle Georges de La Tour.
Le Songe de saint Joseph, 1ère moitié du XVIIe siècle
1 2 3 4 >