Press

Voyages et autres investigations (4)

Olga Boldyreff

22 octobre 2010 - 2 janvier 2011 Chapelle de l'Oratoire

En 2010, le musée des Beaux-Arts à Nantes présente le quatrième volet du programme d’expositions Voyages et autres investigations conçu par Olga Boldyreff. Chaque exposition est spécifique et apporte un éclairage particulier sur l’oeuvre d’Olga Boldyreff.

Présentation à la presse le 21 octobre à 11h30 en présence de l'artiste

2008, le Musée des Beaux-Arts à Calais expose Les Traversées (2006-2008), une oeuvre monumentale constituée de quinze sculptures en fil coloré. Cette oeuvre réalisée à l’issue d’un voyage en Sibérie durant l’été 2006 évoque l’immensité du territoire mais aussi la solitude et la solidarité que l’on rencontre dans cette région du monde.
2009, la galerie Stanislas Bourgain à Paris expose Les Dessins de feu (2008), Les Poésies peintes (2008), Le Manteau de Gogol (2008). Les Dessins de feu font apparaître les lieux de Saint-Pétersbourg comme des paysages de l’âme. A travers les figures des poètes Akhmatova et Mandelstam, Les Poésies peintes renouvellent les formes léguées par le passé. Elles abordent la question du sacré dans l’art d’aujourd’hui, de la solitude et de la résistance. Le Manteau de Gogol rend hommage à toute la littérature russe friande de merveilleux.
Avril 2010, le Musée Akhmatova à Saint-Pétersbourg présente le troisième volet de Voyages et autres investigations. L’exposition aborde les questions du déracinement, de l’exil, de l’identité composée. Dans l’oeuvre d’Olga Boldyreff, l’histoire de l’éloignement est omniprésente. Comme une prière silencieuse qui relie les êtres séparés par l’espace et la mort, l’artiste commence à broder ses dessins dès l’année 1986. Elle utilise le fil pour tenter de recoudre une histoire aux ramifications insoupçonnées. Entre passé et présent, les oeuvres exposées à la couleur rouge dominante retracent le chemin d’une vie.
Octobre 2010 - janvier 2011, le musée des Beaux-Arts de Nantes se penche sur certains aspects fondamentaux et récurrents dans toute l’oeuvre d’ Olga Boldyreff : l’errance, le mou, la ligne, la couleur et le sacré. Parce que la grammaire que fabrique l’artiste depuis les années 1980 tente de concilier les sources de l’art populaire russe avec les formes de la tradition occidentale, l’exposition de Nantes met en résonance une sélection d’ oeuvres d’Olga Boldyreff avec les oeuvres des artistes qui l’accompagnent depuis toujours : Kasimir Malévitch (1878-1935), Natalia Gontcharova (1881-1962), Michel Larionov (1881-1964), Sol LeWitt (1928-2007), André Cadere (1934-1978), Eva Hesse (1936-1970), Alighiero e Boetti (1940-1994).

Olga Boldyreff. Les Devenirs, 2010 Olga Boldyreff. Les Devenirs, 2010