Expositions

ORLAN

Un boeuf sur la langue

1er juin - 25 septembre 2011


« Nous avons un bœuf sur la langue…enlevons le bœuf » dit Bruno Latour lors de ses colloques lorsque le public se tait.

Un bœuf sur la langue, ou l’impossibilité d’exprimer sa pensée, ses sentiments. Par ce titre clin d’œil, ORLAN invite à parler, à débattre.

Du 1er juin au 25 septembre, ORLAN créé une nouvelle installation spécifique pour la Chapelle de l’Oratoire, au Musée des Beaux-Arts de Nantes. Elle transforme l’espace en lieu de libre parole autour de mots, qui, dans le temps présent, peuvent accélérer la pensée : Le tout monde/ Dérèglement/ Cellule Souche/ Athée/ Phagothérapie/ Surfemme/ Empêchement/ Action/ Trouble/ Symbiotique/ Dire/ Sensualité/ Collectif/ Singularité/ Escronomie/ Appartenance/ Consentement/ Responsabilité/ Discordance/ Radioactivité

ORLAN conçoit une installation mettant en scène un corps dissimulé par un long tissu noir et une douzaine de corps-sculptures de taille humaine, comme autant de personnages portant, brandissant, jouant avec les mots, des mots ayant une forte présence dans l’espace…

Dès l’entrée, le visiteur est confronté à cette inquiétante silhouette noire de femme surélevée par une estrade inclinée au milieu de la chapelle. Les flans de l’estrade centrale sont recouverts d’un tissu spécialement créé et imprimé d’images de virus, de bactéries de cellules – métaphore de la constitution du corps – mais aussi de phages et de mots.

Le personnage central baignant dans un halo de lumière invite le visiteur à avancer vers le choeur devenu espace de libre-parole. Le tissu noir dissimulant le personnage peut être pensé comme la lourdeur d’un voile posé sur l’humanité.

Dans les transepts de la chapelle, deux projections vidéo pointent les sources dans l’oeuvre d’ORLAN, de cette installation qui en constitue un tout nouveau développement.

ORLAN invite le public à s'exprimer sur les sujets qui lui sont chers, tous les jeudis soir à partir de 18h30 en juin et septembre.
Il est également possible de participer en écrivant à l'adresse suivante :
  mba.servicepublic@mairie-nantes.fr . Merci de préciser si vous souhaitez rester anonyme ou signer votre "libre parole".

«Trame interne du tissu externe», jet d’encre sur velours, dimensions variables, 2011 © ADAGP/ORLAN «Trame interne du tissu externe», jet d’encre sur velours, dimensions variables, 2011 © ADAGP/ORLAN