Exhibitions

Palais de Justice

Palais de Justice
Quai François Mitterrand

Edifice construit par Jean Nouvel en 2000, le nouveau Palais de Justice nantais marque le paysage français par sa taille, sa transparence et sa monumentalité. Cette architecture contemporaine à la géométrie parfaite, se veut imposante, évoquant par là même la puissance de la justice.


Cet établissement d’aspect quelque peu austère, a été ironiquement choisi par Alain Séchas pour y exposer quelques tableaux contrastant  avec l’allure rigide du lieu., mais en lien avec le détournement de règles  Ainsi, se feront face deux grands dytiques, l’un représentant les morales romaines, (la vertu et la famille), peint par Brenet, l’autre rappelant avec plus de fantaisie le thème du péché mis en scène par Dubufe, dont le dytique a d’ailleurs connu un véritable succès mondial, notamment aux Etats-Unis en 1832. Ce choix d’œuvres très éclectiques, au style très différent, n’est pas anodin, il témoigne de la volonté d’Alain Séchas d’exposer des œuvres, qui, bien que traitant des sujets en relation avec le lieu d’exposition, s’en différencient néanmoins par leur représentation, tranchant radicalement avec le caractère minimal et sombre du Palais.


Œuvres exposées :
Claude-Marie DUBUFE, Adam et Eve, 1827
Claude-Marie DUBUFE, Le Paradis perdu, 1827
Nicolas BRENET, Virginius prêt à poignarder sa fille, 1783
Nicolas BRENET, Le jeune fils Scipion rendu à son père par Antiochus, 1787

Dubufe, Adam et Eve, 1827 Dubufe, Adam et Eve, 1827
< 1 2 3